Point d'étape :

     - la Société Générale ne nous a toujours pas répondu 6 semaines après le rdv, le minimum aurait été de nous signifier le refus !

     - Le Crédit Foncier court toujours après le notaire pour obtenir des actes qui me définissent comme co-acquéreur

     - La Caisse d'épargne a finalement accepté de nous accorder un financement, si en contrepartie on prend l'assurance habitation chez eux. Et aussi parce que notre conseillère a apparemment particulièrement insisté auprès des décideurs vu qu'on est clients depuis de nombreuses années et qu'on n'a jamais eu de problème.

 

Donc maintenant, il n'y a plus qu'à attendre l'offre, bien la lire et la renvoyer après 11 jours de réflexion.

Et de prendre rdv chez le notaire pour signer l'acte de partage.

Et de convoquer un géomètre pour métrer la parcelle.

Et de vendre la parcelle.

On n'est pas encore au bout de nos peines...